Stage enfant correction de la dyslexie

La demande la plus fréquente de la part des parents venant nous consulter est d’aider les enfants à mieux lire et à faire moins d’erreurs d’orthographe. Le programme que nous pratiquons donc le plus est celui de dyslexie.

Quel que soit le programme concerné, nous commençons toujours le stage en introduisant les 3 outils spécifiques permettant de gérer son attention.

  • la focalisation de l’attention : permet d’être en lien avec la réalité et donc percevoir correctement ce qui est dit ou lu.
  • le compteur d’énergie : adapter son énergie à la tâche en cours
  • le relâchement : gérer son stress pour accéder à toute son intelligence et ne pas se laisser submerger par les émotions négatives.

La pâte à modeler constitue l’outil de base de notre méthode. Grâce à la créativité et l’aspect concret apportés par ce médium, l’enfant devient acteur de son apprentissage. Les modelages, toujours associés au monde de l’enfant, apportent une illustration concrète du mot en question et permettent des transformations dans un travail d’essais et d’erreurs où les marques du stylo rouge n’interviennent pas! L’enfant n’est pas stigmatisé et l’estime de soi n’est pas entamée.

Nous faisons toujours modeler l’alphabet, et ceci pour plusieurs raisons :

  • éliminer toutes les causes du sentiment de malaise ;
  • éliminer des confusions liées aux lettres ;
  • faire prendre conscience à l’enfant de la puissance de sa mémoire visuelle ;
  • Utiliser la construction de l’alphabet comme prétexte pour faire prendre conscience à l’enfant des avantages des 3 outils pour lire, écouter, comprendre … ;
  • exercer la mémoire séquentielle (suite des lettres) ;
  • aiguiser le sens de l’observation de l’enfant ;
  • détecter d’éventuels troubles de dyslexie alors que l’enfant suit un autre stage que celui de dyslexie.

 

Au fur et à mesure du stage, nous abordons avec le jeune (tout en formant ses parents) des techniques de lecture, l’aidant à ajuster le balayage suivi par ses yeux lors de sa lecture, et développer sa compréhension. Nous invitons l’enfant à apporter ses cours afin de pratiquer les techniques sur des exemples scolaires concrets tels que des consignes de mathématiques ou des sujets de rédaction.

En parallèle, nous initions les parents et les enfants aux modelages de mots qui n’évoquent pas “d’image” et donc déclenchent une confusion (d’où leur nom : mots déclencheurs).

Ajouter photo bien réussie d’un modelage pour illustrer les trois parties du mot.