Stage jeunes apprenants : un programme de prévention

Ce programme est conçu pour permettre aux parents d’amener leurs enfants agés de moins de 7 ans d’accéder à  la lecture avec le moins de difficultés possibles, le but étant que les enfants acquièrent des outils pour ne pas développer une dyslexie.

Le programme de 30 h est conduit en individuel en la présence d’un parent pour que la praticienne le forme aux techniques Davis. Les séances ne dépassent pas 3 h et peuvent avoir lieu sur quelques semaines, voire quelques mois selon les besoins de l’enfant.

La moitié du temps est consacré au parent : le facilitant joue le rôle de guide pour lui permettre par la suite de continuer l’encadrement de son enfant à la maison. Le parent apprend ainsi à encourager son enfant, à l’aider à gérer son attention, le niveau de son énergie et à évacuer son stress. Il apprend à détecter le moment où son enfant s’évade et à savoir ce qu’il faut faire pour qu’il focalise de nouveau son attention. Le parent et l’enfant se familiarisent avec des exercices de coordination et sont initiés à la pâte à modeler. Enfin, le modelage des lettres de l’alphabet en script est introduit — majuscules et minuscules.

Entre les séances avec le praticien, le parent prend le relais. L’avantage ? Les enfants apprennent en douceur la maîtrise des lettres et des signes de ponctuation qu’ils abordent dans le primaire. Les jeunes enfants ont ainsi la possibilité de connaître les lettres avant que les problèmes ne s’installent trop profondément, le tactile jouant un rôle primordial dans l’apprentissage à cet âge.

Enfin, cette démarche permet aussi aux enfants ayant des grandes capacités visuo spatiales d’apprendre à coucher les lettres et de les voir en deux dimensions — ils apprennent ainsi à pratiquer les techniques d’autorégulation dès le début de leur scolarité.

Quel que soit le programme concerné, nous commençons toujours le stage en introduisant les 3 outils spécifiques permettant d’avoir une attitude attentive.

  • la focalisation de l’attention : permet d’être en lien avec la réalité et donc percevoir correctement ce qui est dit ou lu.
  • le compteur d’énergie : adapter son énergie à la tâche en cours
  • le relâchement : gérer son stress pour accéder aux couches supérieures du cerveau, à toute son intelligence et ne pas se laisser submerger par les émotions négatives.

La pâte à modeler constitue l’outil de base de notre méthode. Grâce à la créativité et l’aspect concret apportés par ce médium, l’enfant devient acteur de son apprentissage. Les modelages, toujours associés au monde de l’enfant, apportent une illustration concrète du mot en question et permet des transformations dans un travail d’essais et d’erreurs où les marques du stylo rouge n’interviennent pas! L’enfant n’est pas stigmatisé et l’estime de soi n’est pas entamée.

 

Nous faisons toujours modeler l’alphabet, et ceci pour plusieurs raisons :

  • Faire prendre conscience à l’enfant de la puissance de sa mémoire visuelle ;
  • Utiliser la construction de l’alphabet comme prétexte pour faire prendre conscience à l’enfant des avantages des 3 outils pour lire, écouter, comprendre … ;
  • Exercer la mémoire séquentielle (suite des lettres) ;
  • Aiguiser le sens de l’observation de l’enfant.