Témoignages

La maman de Marion témoigne

Ma fille Marion actuellement en CM1 connaît des difficultés d’apprentissage depuis le CP liées à sa dyslexie. Sur les conseils d’une amie orthophoniste, nous avons contacté Carol Nelson qui nous a proposé de travailler avec notre fille pendant une semaine. Le stage s’est déroulé en février 2013 à la maison et j’ai assisté à une partie de la formation. Carol a fait travailler Marion avec une approche pédagogique différente, en la faisant travailler notamment avec de la pâte à modeler. J’ai vu des étoiles s’allumer dans les yeux de ma fille. J’ai constaté des déclics : j’ai vu Marion comprendre réellement et être capable de restituer des notions de base qui, jusqu’à là, ne correspondaient à aucune réalité pour Marion. J’ai vu aussi par la suite une petite fille rassurée, beaucoup plus confiante, consciente et aussi fière de ses différences. »

La maman de Daniel nous écrit

(Enfant en classe à double niveau CE1, CE2)

Je vous écris pour vous annoncer une bonne nouvelle. Nous avons eu hier une réunion à l’école pour parler de Daniel et de son passage en CE2. Face aux réticences de la maîtresse, nous avons su trouver les bons arguments et nous avons décidé d’un commun accord d’effectuer le passage en CE2 progressivement. Après les vacances de février, Daniel passe en CE2 pour le français. Du travail en perspective pour les vacances mais cela tombe bien, j’ai déjà acheté les cahiers de Agnès Ketella (déjà un peu testés sur mes élèves !) 

Je crois que cela est vraiment important pour Daniel. Sa maîtresse nous a dit qu’il ne demandait plus à sa voisine de lui lire les textes et les consignes et qu’il  n’hésitait pas à demander quand il ne comprenait pas. En si peu de temps, Daniel a fait d’énormes progrès.
L’autre bonne nouvelle, c’est que l’orthophoniste et l’institutrice sont convaincues par la méthode Davis, ce qui n’était pas gagné au départ.
Amicalement

 

La maman de Béatrice nous fait part d’un grand changement

Béatrice ADORE lire:  après des petites séries (Loulou de Montmartre) maintenant elle lit « Les orangers de Versailles » d’Anne Pietri,  roman historique sous Louis XIV, elle a trouvé qu’il était écrit assez gros,  il y a tout de même 400p.,  et elle est passionnée.  Bref cette année elle a tout le temps une BD, un livre dans les mains…
Voilà une dyslexique bien dans les livres.