Philippe, 10 ans

Les parents de Philippe racontent le parcours de leur fils

Philippe a été diagnostiqué à l’hôpital en février 2007 à l’âge de 8 ans (CE2).

Il présente « une dyspraxie visuo-spatiale modérée associé à une dyslexie-dysorthographie de type visuel et des difficultés en mathématiques associées ».

Philippe a suivi deux stages « Davis ». Dès le deuxième jour de son premier stage, il a tout simplement découvert la lecture : il lisait les panneaux sur la route, les noms des magasins, que jusque là il n’avait « pas le temps de voir ». Ses progrès ont aussi été très rapides et visibles dans sa vie quotidienne, pour manger (avec des baguettes !), faire des nœuds, jouer au badminton, etc.

Même si Philippe est très bien encadré dans son école, va voir une orthophoniste, une psychomotricienne… c’est la méthode de Davis qui a joué un rôle essentiel dans sa progression. Il s’est senti enfin compris ! Jennifer, facilitateur Davis, lui a expliqué tous les points forts des dyslexiques ! Jusque là on ne lui avait parlé que de ses difficultés. Il s’en est suivi une plus grande confiance en lui et une relation privilégiée avec Jennifer, qu’il revoit avec énormément de plaisir. Il est également mieux accepté par ses camarades.

Il y a eu un avant Davis et un après ; la comparaison des deux bilans de l’hôpital, à un an d’intervalle, le prouve :

Février 2007 : « lecture non fonctionnelle » ; février 2008 : « lecture fonctionnelle, de bien meilleure qualité »

Février 2007 : « lecture : l’accès à la compréhension n’est pas bon » ; février 2008 : « bon accès à la compréhension, dans la moyenne des CM1 »

Février 2007 : « calcul : niveau global faible » ; février 2008 : « niveau correct »

Conclusion : février 2008 : « Philippe a bien progressé ».

J’encourage tous les dyslexiques à suivre des stages « Davis » et surtout à bien continuer les exercices après les stages.

Merci Jennifer. Merci Davis.