Que fait-on dans un stage pour enfant Dys 2/5

Un stage pour contrôler sa dyslexie jour par jour. Jour 2/5. Un jour à émotions et rebondissements.

alphabet minuscule avant correction
alphabet minuscule avant correction
alphabet minuscule après correction
alphabet minuscule après correction
Bonhomme Coco

Construction alphabet minuscule et frustration

Mon intuition s’est révélée vraie : malgré mes alertes et mes demandes répétées d’utiliser les 3 outils (surtout le compteur d’énergie et le relâchement), Liam construisait rapidement ses lettres et ne voyait pas les différences entre ses lettres et celles du modèle. Il n’a pas vu que certaines lettres sont plus hautes que d’autres ou descendent plus bas. Il n’a vu les écarts que lorsque j’ai placé une règle qui lui a montré que le « J » descend plus bas que le « i ». Alors il s'est mis à bouder, sa frustration a emporté toute sa bonne volonté. Il a fallu prendre l’air et marcher pour qu'il arrive à se relâcher. Nous avons regardé les changements dans la rue. D'un seul coup il m'a dit « on retourne travailler ». Il a bu une infusion et je lui ai demandé de se représenter en pâte, et on a constaté les changements en lui : avec la colère et sans la colère. Ensuite il a corrigé les lettres et il m’a dit « je vois vraiment les lettres maintenant : le « p » est très gros et je comprends pourquoi vous ne m’avez rien dit. Si vous me l’aviez dit je ne l’aurais pas vu comme ça ».

Format de son écran mental

Ensuite, en posant des questions, Liam s’est rendu compte que l’alphabet sur une ligne sortait de son écran mental. On a donc placé les lettres sur 3 lignes au lieu d’une. La maitrise en a été facilitée.

alpha min haut
joie

Pause déjeuner à la crêperie.

Pendant le repas Liam me dit : "En fait, vous me faites penser à une prof mais qui me comprend".

 Utilisation du compteur d'énergie et du relâchement en poursuivant le programme

L’après midi nous avons continué le programme en abordant les signes de ponctuation et les accents. Liam n’avait aucune difficulté, mais son compteur d’énergie avait tendance à grimper sur 6 alors que lui se pensait à 3 (sur 10 ; cf. p 115 et 154 de notre livre). Quand je l’ai imité en train de parler (avec bienveillance, le but n’étant pas de se moquer mais d’essayer de déclencher une prise de conscience), il a réalisé qu’il était à 6 ou 7. Liam a aussi compris l’importance des pauses qui permettent de se relâcher, de se défouler, d’éviter des maux de tête. A la fin de la pause Liam prend quelques secondes pour faire baisser son compteur d’énergie de 7 à 4.

utilisation et positionnement des signes de ponctuation
utilisation et positionnement des signes de ponctuation
mot pour s'entrainer
mot pour s'entrainer
ne pas voir tous les mots de la page permet à Liam de ne pas être submergé. Le plus petit cache me sert à montrer les mots lettre par lettre à Liam.
ne pas voir tous les mots de la page permet à Liam de ne pas être submergé. Le plus petit cache me sert à montrer les mots lettre par lettre à Liam.

Exercices de lecture et mots en pâte

Nous avons bien avancé car nous avons commencé les exercices de lecture et Liam a créé les mots en pâte qui ne comportent aucune difficulté. Les exercices de lecture avec utilisation des caches permettent d’entrainer la poursuite oculaire (gauche, droite), l’identification des lettres et à pousser le Dys à lire le mot jusqu’à la fin (p 164 de notre livre). Les premiers mots nous permettent d’expliquer à l’enfant comment utiliser la pâte à modeler et à faire prendre conscience des 3 parties du mot (P 89 et 160 de notre livre) : son sens, son orthographe, sa prononciation. Comme tout bon dysorthographique, Liam se précipite sur comment on épèle le mot, et laisse de côté le sens. Il faut que j’insiste sur ce point.

Voilà ce deuxième jour a été magique.
Que nous réserve le troisième jour ?

 

Stage facilité par Claudine Gardères de Dyslexie France