Que fait-on dans un stage pour enfant Dys 4/5

Un stage pour contrôler sa dyslexie jour par jour. Jour 4/5.

Journée dédiée aux apprentissages et à l'amélioration de la lecture (respectivement objectifs 1 et 3 de Liam)

Segment Liam
Liam ne savait pas ce qu'est un crochet

Un cours de math en pâte à modeler :

Liam mélangeait les notions de droite et de segment. On a fait le mot segment en pâte : les 2 boules aux extrémités du bâton représentent les points A et B et le bâton représente le segment. Comme Liam a du mal à retenir le mot « crochet » qui permet de noter un segment [AB] je lui ai montré des images de crochet. Maintenant il associe le mot crochet dans l’image qui lui fait aussi penser au capitaine crochet.

Nous avons aussi appris le vocabulaire nous nous sommes basés sur l’étymologie pour expliquer les mots :

  • polygone* qui vient du grec, qui veut dire « qui a plusieurs angles » nous nous sommes égarés dans les mots polyglotte*, polygame … pour expliquer que « poly » correspond à « plusieurs »,
  • et isocèle* (qui vient aussi du grec qui signifie littéralement « qui a les jambes égales », « iso » voulant dire « égal ». Quand on parle d’un triangle isocèle ABC : A représente le sommet principal, BC le segment de base.

*Source : Dictionnaire historique de la langue française sous la direction de A Rey Le Robert Edition 2010

math angle

au-dessus de H, Liam a placé un sommet plus haut que la montagne de gauche pour sihnifier que H est le sommet principal. Au-dessus de TO Liam a placé un segment sous d'autres morceaux de pâte pour montrer que le segment est la base, la fondation.

Exprime la possession de quelque chose de féminin.
J'aime ma balle Koosh
Exprime la possession de quelque chose de féminin. J'aime ma balle Koosh

Une maman, qui pense en mots, prend la mesure des difficultés de son enfant Dys.

Pour améliorer la lecture nous avons fait des exercices de lecture qui nous ont servi aussi à identifier les mots pour lesquels Liam n’avait pas d’image et nous les avons faits en pâte à modeler. J’ai cédé ma place à la maman de Liam. Nous avons commencé par des mots simples à représenter en 3 dimensions.

  • tes : en expliquant ce mot avant de demander à Liam de faire un modelage, la maman a compris que son fils n’avait pas fait le lien entre « mon », « ton », « son », « mes », « tes », « ses ». Donc elle a commencé par « mon », « ton » « son », avant de faire « mes », « tes », « ses ». Pour ça nous nous sommes basées sur les modelages fait en jour 3 de « je », « tu », « il ».
j'aime mes balles Koosh
j'aime mes balles Koosh
J'aime ses balles Koosh
J'aime ses balles Koosh
  • même : La maman de Liam pensait ce mot facile à réaliser. Elle-même voyait 2 balles identiques séparées par un signe égal. Mais voilà, impossible de faire penser Liam au signe égal. Il proposait une flèche, et ne voyait pas où sa mère voulait en venir. J’ai expliqué à la maman que sans doute Liam ne savait pas ce que voulait dire le signe « égal ». Un peu choquée, elle m’a répondu que ce n’était pas possible que son fils, en 6°, bon en math, ne pouvait pas ne pas savoir !

Mais Liam nous a expliqué que pour lui le signe égal désigne le résultat d’une opération. La maman a alors utilisé des boules de pâte pour expliquer le signe. Ensuite seulement Liam a fait le modelage ci-dessous.

Nous vous disons souvent dans notre livre qu’il ne faut rien prendre pour acquis !

on compare deux objets, animaux, personnes et on en déduit qu'ils sont identiques
Les burgers sont les mêmes
on compare deux objets, animaux, personnes et on en déduit qu'ils sont identiques Les burgers sont les mêmes

Une journée bien remplie. Demain est le dernier jour...

Stage facilité par Claudine Gardères de Dyslexie France