21/01/2019 : Début de la semaine de sensibilisation sur la dyslexie – 1/2

La semaine de la sensibilisation à la dyslexie a débuté lundi, avec pour objectif de mettre en lumière les pathologies du langage écrit, leur prévention et leur dépistage. « Dyslexie, vraie-fausse épidémie », annonçait le colloque d’ouverture. Un titre volontairement alarmiste, comme l’explique au micro de Wendy Bouchard, dans Le Tour de la question sur Europe 1, Marie-Christelle Helloin, orthophoniste et membre actif de la Fédération nationale des orthophonistes (FNO). « Certains, parfois, disent dans les institutions ou dans les médias qu’il y aurait une épidémie de dyslexiques ou de faux dyslexiques. Notre fédération et l’ensemble des orthophonistes ont voulu s’inscrire en faux par rapport à cela », souligne-t-elle.

« Il ‘n’y pas d’épidémie de dyslexie », balaye cette professionnelle. « Les chiffres de prévalence sont relativement stables depuis longtemps, que ce soit en France ou dans le monde. Il n’y a pas eu d’épidémie soudaine de dyslexie qui serait provoquée par quelque chose, simplement, on en parle plus », relève-t-elle.

De 9h à 11h, c’est le tour de la question avec Wendy Bouchard. Retrouvez le replay de l’émission ici