Réflexion entre engagement scolaire et confiance en soi pour enfant avec troubles dys ou non. 

https://parlonsapprentissage.com/3-astuces-pour-aider-les-eleves-a-sengager-a-lecole/
Cet article explique en quoi la motivation est différente de l’engagement scolaire : la motivation est l’intention, l’énergie alors que l’engagement est le transfert de cette énergie en actions concrètes. L’engagement est à la base de la persévérance. Ensuite l’article donne 3 grands points pour favoriser l’engagement :

  • Favoriser le sentiment d’appartenance (à l’école, à la classe …),
  • Favoriser le sentiment de compétence dans les tâches accomplies (donner des exercices que l’élève peut réussir. .),
  • Favoriser le sentiment d’autonomie. 

En lisant ces points je me rends compte que 2 de ces points entrent dans la définition de la confiance en soi donnée par Isabelle Filliozat. Cette dernière explique que la confiance en soi dépend :

  • de la sécurité intérieure, 
  • de la confiance en sa propre personnalité, 
  • de la confiance en ses propres compétences
  • De la confiance relationnelle. 

Favoriser la réussite renforce la  sécurité intérieure, en effet si l’élève réussit ses exercices il ne se fera pas gronder ni à la maison ni à l’école, ainsi que la confiance en ses propres compétences. Elle renforce aussi l’autonomie. Favoriser le sentiment d’appartenance va jouer aussi sur la confiance relationnelle. 

Bref quand vous favoriser l’engagement vous devez aussi influer sur la confiance en soi. 

Dans un prochain bulletin je creuserai comment un stage Davis de dyslexie ou TDA …. peut jouer sur l’engagement scolaire et la confiance en soi qui sont souvent au RDV à l’issue d’un stage.